dimanche 7 février 2016

Solidarités en Limousin

voici ci-dessous un article concernant une exposition où le Réseau est présent, exposition à aller voir absolument



Dès la fin du XVIIIe siècle, l’avènement de la révolution industrielle accélère les migrations des paysans à la ville, mais aussi la misère et la précarité ouvrières. Cette histoire constitue le creuset des idées "sociales". Elle donne naissance à des associations et organisations de solidarité, de résistance, de protection, d’éducation et d’émancipation diverses ; les mutuelles et les coopératives voient le jour.
«Fille de misère et de nécessité», l’économie sociale et solidaire trouve en Limousin un de ses berceaux les plus précoces et les plus féconds. Devant les difficultés de la vie et face aux incertitudes de l’avenir, les Limousins (maçons migrants, ouvriers, paysans, intellectuels, enseignants...) ont cherché et trouvé ensemble des réponses solidaires et concrètes à leurs besoins individuels et collectifs.
L'exposition, pensée et conçue par l’association Pôle International de Ressources de Limoges et du Limousin pour l'histoire du monde du travail et de l'économie sociale (PR2L), illustre quelques unes de ces réponses d'hier et d'aujourd'hui.
Elle a été réalisée avec le concours de membres des « familles historiques » de l'ESS et d’innovateurs sociaux locaux.
Elle se décline en dix thématiques, faisant sans cesse l'aller-retour entre l'histoire, la théorie, et les expériences actuelles :
Innover socialement ici et maintenant
On y retrouve présentées des expériences innovantes comme le Limouzi Lab, le Battement d'ailes, La Maison de l'émail... mais aussi les économies numériques collaboratives.

Organiser autrement la société
Où l'on apprend ce qu'est précisément l'économie sociale et solidaire.

Protéger mieux les personnes et les biens grâce aux mutuelles
Reprend l'histoire mutualiste en Limousin.

Consommer autrement
De l’histoire des épiceries coopératives aux Amap, magasins de producteurs, ressourceries etc.

Produire autrement
Dans les secteurs agricoles, industriel, agro-économique, tertiaire, des initiatives limousines font preuve d'imagination pour améliorer les conditions de travail de chacun.

Coopérer pour bâtir, aménager et vivre autrement
Histoire de l'habitat collectif en Limousin : l'Arban, la société de l'Etoile, les Castors, Baticoop…

Financer et échanger autrement
Les banques coopératives, les réseaux d'échanges solidaires, monnaies locales…

S’associer pour s’éduquer, se divertir et s’épanouir
Revient sur l'histoire des mouvements d'éducation populaire, jusqu'aux pratiques sportives.
Vivre en « République coopérative ? »
Depuis le XIXe siècle, des « républiques coopératives » s’expérimentent en Limousin. Pour survivre les sociétés rurales pratiquent l’entraide et le partage. Cette tradition rencontre les théories d’égalité et les luttes d’émancipation issues de la Révolution française, puis des mouvements ouvriers et socialistes.
Autrefois, ailleurs comme ici
Retour sur des expéricences coopératives, des pionniers de Rochdale au familistère de Guiseen passant par la verrerie ouvrière d’Albi.

L'ASSOCIATION PR2L
L’association PR2L est une association d’intérêt général ouverte à tous qui a pour objectifs :
– d’appeler et d’aider à la collecte de documents et archives concernant l’histoire ouvrière, des entreprises et des associations d’économie sociale et des syndicats professionnels en partenariat avec les institutions et organismes intéressés,
– de promouvoir un programme de sauvegarde et de valorisation de ces documents et archives (guides, numérisation partagée de corpus documentaires ou des enquêtes) en liaison avec les ministères, les chercheurs et les archivistes professionnels de la conservation (archivistes, bibliothécaires, documentalistes….
– de conduire des projets fédérateurs (colloques, rencontres, séminaires) à l’échelle régionale, nationale et internationale,
– de contribuer et participer à la diffusion documentaire et pédagogique des ressources collectées disponibles, en utilisant les outils informatiques appropriés.

Plus d'informations sur www.pr2l.fr
AUTOUR DE L'EXPOSITION
Projection documentaire
LE BONHEUR AU TRAVAIL, DE MARTIN MEISSONNIER (201 4, 52min)
Mercredi 9 mars / 1 9 h 30 Bfm centre-ville (auditorium Clancier)
Qui, aujourd'hui, peut se vanter d'être heureux sur son lieu de travail ? Aujourd'hui, employeurs comme employés doivent s'accommoder d'un système archaïque qui ne correspond plus à personne : ni efficace, ni rentable. Toutefois, certains refusent la fatalité et travaillent à l'entreprise du futur. Que peuvent avoir en commun le ministère de la Sécurité sociale belge, le géant indien HCL et Chronoflex à Nantes, leader en France du dépannage de flexibles hydrauliques ? Toutes sont des entreprises « libérées ». Leur principe : la suppression de toute hiérarchie intermédiaire doublée d'une autonomie totale des salariés à propos des décisions prises pour améliorer leur productivité. Par ailleurs, leurs leaders sont choisis par les salariés. Et cela marche : la croissance de ces sociétés est relancée de manière assez spectaculaire ; les bonus, augmentations et dividendes ne tardent pas à tomber. Martin Meissonnier filme les femmes et les hommes qui, malgré le pessimisme général, ont su sortir du cadre établi pour inventer de nouvelles formes d'organisation du travail. Une bouffée d'air frais bienvenue.
RANDONNÉES URBAINES ET SOCIALES Mardi 1 er mars et vendredi 1 er avril / 1 4 h-1 7 h
Deux itinéraires de randonnée et de découverte du patrimoine de l'économie sociale et solidaire à Limoges.
Mardi 1 er mars / 1 4 h :
Les bords de Vienne, point d’ancrage de l’économie sociale et solidaire
Départ de la BFM.
Vendredi 1 er avril / 1 4 h :
Montjovis, un monde ouvrier né de l’industrialisation
Départ du Champ de Juillet.

Conférence

«LE CROWDFUNDING OU FINANCEMENT PARTICIPATIF : UNE ALTERNATIVE POUR FINANCER DES PROJETS », PAR NICOLAS DEHORTER
Samedi 5 mars / 1 4 h 30 Bfm centre-ville (auditorium Clancier)
Dans le cadre du mois du logiciel libre à la Bfm. Spécialiste du financement participatif, Nicolas Dehorter est l'auteur d'un guide sur le sujet intitulé Crowdfunding : réussissez votre campagne (éditions Colligence). Il a également fondé le site www.leguideducrowdfunding.com et anime « www.monartisteleblog.fr », premier blog d'information sur les solutions innovantes de financement et de partage de la création.
Table-ronde

« SAINT-JUNIEN AU XXe SIÈCLE, UNE RÉPUBLIQUE COOPÉRATIVE »
Jeudi 24 mars / 20 h Ciné Bourse à Saint-Junien

Intervenants : Madeleine Buisson (ancienne élue de la Mairie de Saint-Junien), Jean-François Draperi (directeur du Centre d’économie sociale travail et société (CESTES) au Conservatoire National des Arts et Métiers), Rémy Dubreuil (ancien moniteur de la colonie de la Giboire), Michel Lulek (La Navette), animée par Bernard Lacorre (vice-président de PR2L)
Une « République coopérative » de Saint-Junien est une image permettant de qualifier la vie économique, politique, culturelle et sociale (son développement) qui a prévalu localement entre l’après Première Guerre Mondiale et le milieu des années 1 970. Cette réalité, qui peut être rapprochée de l'idée de République Coopérative développée notamment par l’économiste et théoricien de la coopération Charles Gide, a pour origine les violents mouvements sociaux, notamment des travailleurs et travailleuses des cuirs et peaux (mégissiers, gantiers), à Saint-Junien au tout début du XXe siècle et la création en 1 902 de la coopérative de consommation « L'Union syndicale ouvrière » (USO) de Saint-Junien.
Conférence

« L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : UNE TRADITION D’AVENIR ? » PAR MICHEL DREYFUS
Mercredi 30 mars 201 6 / 1 9 h Bfm centre-ville (auditorium Clancier)

L'écart entre l'importance de l'économie sociale et son manque de reconnaissance est immense. Or, les mouvements d'économie sociale – mutualité et coopération ont émergé en France bien avant le syndicalisme. Ils existent encore de nos jours. L'histoire, ce n'est pas seulement une forme d'érudition ou un intérêt pour ce qui a été et qui n'est plus. L'histoire est, parmi d'autres disciplines, un moyen de se connaître, de se comprendre. Les principes fondamentaux de l’ESS existent depuis longtemps : comment se sont-ils transformés dans nos sociétés en constante évolution ? Quel est l’avenir de l’économie sociale et solidaire dans une société où règne la mondialisation ? Michel Dreyfus est un historien français spécialiste de l’histoire du mouvement ouvrier, notamment du syndicalisme et de la mutualité. Il est directeur de recherche au CNRS au Centre d'histoire sociale du XXe siècle à l'université Paris I.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire